[./famille_presentation.html]
[./terroir_pauillac.html]
[./vignoble_composition.html]
[./vins.html]
[./presse.html]
[./chateau.html]
[./zoom_fr/carte_ouest.html]
[./zoom_fr/carte_est.html]
[./zoom_fr/cassini.html]
[./zoom_fr/belleyme.html]
[./index.html]
[./alienor.html]
[./origines.html]
[./1855.html]
[./infos.html]
[./version_anglaise/index.html]
[./histoire.html]
[./xix_xxe.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Sous le roi Louis XIV, le vignoble actuel de Château Fonbadet était déjà entièrement en vignes tout comme l’ensemble de la façade fluviale de Pauillac. Sur les arrières, les terres demeuraient essentiellement consacrées aux grains ou dévolues à la lande inculte. En ce  début du XVIIIe siècle, de nombreux vignobles, parmi les plus réputés aujourd’hui, n’étaient pas encore constitués, notamment autour de Batailley, de Mouton, des Carruades, de Grand Puy ou de Moussas. Ce ne fut qu’au cours du XIXe siècle que ces terres se virent enfin conquises par la vigne.
Fait notable, comme l’atteste ces cartes anciennes, les sites de terroirs de Château Fonbadet connurent une permanence viticole sans failles durant trois siècles, du Grand Hiver de 1709 à nos jours. Cette continuité dans la vocation viticole des sols est la marque des grands terroirs, seuls susceptibles de produire régulièrement des vins d’élite.